BIO

Personal Profile

Danièle Laufer.jpg

Danièle Laufer, journaliste, écrivain

 

Née au Maroc, à Casablanca, en 1951, Danièle Laufer est journaliste et écrivain, après avoir été longtemps traductrice. Elle s'intéresse particulièrement à la famille, la filiation, l'identité. Elle a écrit pour la jeunesse, "L’Été de mes treize ans" (Je Bouquine, 1998), "Je n'oublierai jamais ces moments-là" (Syros, 1996, réédition 2000), « Le Secret de Lola » (L’Ecole des Loisirs, 2002) et « La Bague bleue » (L’Ecole des Loisirs, 1999).

Pour les adultes, elle est l'auteur de différents ouvrages sur des sujets de société dont un "Traité de savoir-vivre à l'usage des familles recomposées" (Calmann-Lévy, 1996) et "Enfants uniques - des petites familles sous le regard des autres" (Bayard Editions, 1999), « 50 ans ? Vous ne les faites pas » (Hachette Littératures, 2007), « L’année du Phénix – la première année de la retraite » (Les Liens qui Libèrent, 2013) et « Tako Tsubo – Un chagrin de travail » (Les Liens qui Libèrent, 2017). Elle est également co-auteure avec Serge Hefez de « La Danse du couple » (Hachette Littératures, 2002). Par ailleurs, un récit à deux voix, écrit avec sa mère qui raconte son enfance en Allemagne et sa déportation, "La Vie empêchée" (Bayard Editions, 1996) lui tient particulièrement à cœur.

Pour son livre « Venir Après, nos parents ont été déportés », (Éditions du Faubourg, mars 2021), elle a recueilli les témoignages d’une vingtaine de femmes et d’hommes, comme elle nés de survivants des camps nazis. Tous ont estimé que l’heure était venue pour eux de parler afin de transmettre la mémoire de ce qui les a « à la fois détruits et construits ». Avec une grande sensibilité, elle a tissé ensemble leurs histoires, leurs émotions et les siennes. Venir après se lit comme le roman de vies hantées par des fantômes, où surgit malgré tout la joie d’être là.

 

Elle vit à Paris.

Get in Touch

123-456-7890 

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram